Bienvenue sur les terres de la famille Fortunat
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie devant soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myrddin

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: La vie devant soi   Mar 17 Fév - 15:17

[Quelques jours auparavant…]

Arrivé à quelques dizaines de mètres du château, le petit garçon lâcha la main de sa maman. Ils venaient de démonter après plusieurs heures de voyages et c'est les jambes encore engourdies qu'il fit quelques pas avant de s'arrêter. Les hauts murs de pierre de taille, que la folie des hommes avait maintes fois ébranlés en ces siècles troublés et qui cependant dans les yeux d'un enfant de 5 ans, paraissent si puissants. Il faut dire que Myrddin n'avait que quelques semaines lorsqu'il avait quitté pour la première fois le nid douillet de Millac. Aucun mot ne pouvait décrire ce que ce petit être encore bien fragile ressentait en retrouvant ce foyer qui pourtant lui était tellement étranger.

Mère, c’est… c’est chez vous ici ? balbutia-t-il, les yeux ronds d’étonnement.

Il ne pouvait détourner son regard de cette merveille d’architecture militaire. Et l’idée d’habiter ici le remplissait de tant de joie qu’il se serait tomber sur les fesses s’il n‘avait alors senti les mains d’Elliandra se poser sur ses épaules. Il se retourna alors vers elle et la regarda avec le plus doux des regards.

_________________


Dernière édition par Myrddin le Dim 1 Mar - 0:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliandra

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: La vie devant soi   Mar 17 Fév - 15:50

C'était soulagée qu'Elliandra ramenait son fils à Millac. Après de longues années loin du foyer familial pour des problèmes de santé, elle avait enfin eut l'accord de ses soeurs pour le ramener auprès de ses proches. Durant sa convalescence, Myrddin n'avait connu qu'elle, son père et quelques unes de ses guérisseuses. Il ne devait pas se souvenir de sa soeur ni de ses grands parents... et que dire de Jehan et sa famille...?

Elle était si heureuse de le ramener... Elle qui avait cru chque nuit que le dernier souffle de son fils était proche...

Souriant aux paroles du petit garçon, elle posa ses mains sur ses épaules.


C'est la Seigneurie de Millac, mon fils, le domaine que me prete Magoo ta grand mère en échange de mes services et ma fidélité...

Elliandra avait essayé de lui expliquer comme elle l'avait pu, sachant très bien qu'il ne comprendrait surement pas vu son jeune âge...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malone
Admin
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: La vie devant soi   Mar 17 Fév - 16:32

Malone s'avança aux portes de la ville. Elle n'avait presque pas vu son petit frère depuis sa naissance, et se demandait bien ce que devenait le petit intrus. Pour sur qu'il aurait changé depuis le jour où elle l'avait maladroitement pris dans ses bras ! Et puis finalement, à rester toujours loin, il n'était pas si gênant que ça comme intrus.
On lui avait dit qu'il était fragile, et qu'elle devrait d'autant plus le protéger. Elle n'était pas sûre de bien vouloir partager sa maman avec lui, mais comptait bien faire ce qu'elle devait. Maman lui avait enseigné le sens du devoir, et elle voulait se montrer bonne élève.

Elle fut étonnée de voir ce petit garçon si faible, mais n'en dit rien.


Bonjour Maman ! Bonjour Myrddin !
Qu'est-ce que tu as changé depuis la dernière fois que je t'ai pris dans mes bras !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davor
Admin
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: La vie devant soi   Mar 17 Fév - 17:14

Hubert avait annoncé à Davor que des personnes approchaient de la seigneurie. Et le domestique avait dû retourner observer pour vérifier de qui il s'agissait, car il n'avait point pris cette peine la première fois. Davor soupira, espérant qu'un jour, peut-être, ce brave Hubert deviendrait véritablement efficace. Quand le Baron apprit de qui il s'agissait, il oublia aussitôt son ressenti envers le domestique, lui sourit et se retint même de l'embrasser.

Enfin leur fils revenait à la maison ! Le Baron n'en avait jamais douté, mais bon, la route avait tout de même était semée d'obstacles, et pas des moindres... Davor adressa un rapide remerciement à Aristote, aux Dames Blanches, et surtout à sa femme qui pas une seconde n'avait baissé les bras.

Traversant le château d'un pas vif, limite en courant, Davor se rendit aussi vite que possible à la porte d'entrée. Malone s'y trouvait déjà, accueillant sa mère et son petit frère avec enthousiasme. Il sourit, posa une main sur l'épaule de la petite fille, puis s'avança vers sa femme et son fils, pleinement heureux de les retrouver. Enfin, surtout son fils, puisque Elliandra n'avait pas été absente très longtemps tout de même, juste le temps de faire le voyage.


Tout va bien ? Vous n'êtes pas trop fatigués par le voyage tous les deux ? Hubert va vous préparer une petite collation, et Amelinne un bon bain, ça vous fera du bien !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: La vie devant soi   Mar 17 Fév - 17:49

C'est grand, Elliandra !

La phrase lui avait échappée. Il faut dire qu'il avait si peu eu la possibilité de converser pendant sa convalescence. En réalité, il avait commencé à découvrir le monde de son lit, mais un monde où il ne pouvait communiquer avec personne. D'ailleurs, la maladie lui avait laissé peu de périodes de répit au début. Tout le monde avait craint que ce petit ange ne soit muet, et pour toujours. Et puis, un matin, alors que l'une des Soeurs de l'Ordre allait pour quitter son chevet, il avait parler. Enfin, sa gorge avait émis un son, plus proche d'une bouillie de syllabe que d'un véritable mot ; mais enfin quelque chose qui portait en elle un peu d'espoir, qui engendra plus d'un soupir de soulagement.

Euh... C'est grand, Mère !

Le petit garçon, penaud, fixa les grands yeux verts de sa mère, cherchant la moindre trace de facherie ou d'énervement. Mais à sa grande joie, il n'y pu lire qu'amour maternel et tendresse féminine. Cet instant -comme l'enfant chéri en reçoit tant dans ses maillots et enfance, et qu'il cherchera ensuite toute sa vie à retrouver dans les bras d'une femme- fut interrompu par plusieurs voix. A nouveau, Myrddin replongea dans l'inconnu, ou plutôt le méconnu. Hormis la voix de sa mère, dont le timbre si rassurant l'avait bercé durant tout le voyage, et celle de son père, souvent plus discrète mais bien présente en sa mémoire, il n'en connaissait pratquement aucune autre.
Devant lui se tenait une jolie fillette blonde, qui du haut de ses 5 ans, lui paraissait grande. Derrière elle, un visage connu, celui de son père, souriant. La timidité le gagnant, il se contenta de les observer, à demi enfoui dans les robes de sa mère.

_________________


Dernière édition par Myrddin le Dim 1 Mar - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliandra

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: La vie devant soi   Mar 17 Fév - 19:52

Elliandra?

La baronne frissonna, mais tenta de n'en laisser rien paraitre. Son fils l'avait surement moins vu que ses guérisseuses, il était normal qu'il dise son nom. Mais il se reprit et elle lui sourit sans un mot.

Elle leva alors les yeux vers sa fille puis son mari qui arrivaient pour les accueillir. Elle sentit Myrddin se coller contre sa jambe et se baissa pour se mettre a sa hauteur. Lui écartant quelques mèches sur son visage, elle en profita pour effleurer ses petites joues.


Tu veux manger quelque chose Myrddin? Te reposer un peu? Ta soeur va te faire visiter un peu les lieux dès que tu seras en forme...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: La vie devant soi   Mer 18 Fév - 2:06

Immobile, fixant la petit fille aux cheveux clairs, Myrddin étant silencieux. Visiblement impressionné, il se cramponnait aux jupons si rassurant qui flottaient autour de lui. Puis, alors que personne ne disait rien, il lâchat sa mère et prit la parole d'une voix mal assurée.

Att... Attendez mère, je dois d'abord dire bonjour, sinon je... je ne manquerais de politesse.

A pas lent et hésitant, il se dirigea vers cette petite soeur qui le connaissait mais dont il n'avait aucun souvenir. Il prit une profonde inspiration.

Bonjour mademoiselle ma soeur, je suis enchanté de faire votre connaissance.

Il avait débité sa formule de courtoisie comme une leçon trop bien apprise. Il tendit une main raide vers sa demi-soeur.

_________________


Dernière édition par Myrddin le Dim 1 Mar - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malone
Admin
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: La vie devant soi   Mer 18 Fév - 23:25

Malone regarda successivement sa mère et Davor, décontenancée. Que lui ramenaient-ils en guise de petit frère ?! "Mademoiselle ma soeur" ... et pourquoi pas "sœur Malone" pendant qu'on y était, comme une none ?! Elle fixa le petit garçon, qui manifestement avait du mettre tout son courage pour prononcer ces mots, pensant que ce n'était pas demain qu'ils pourraient jouer ensemble...

Mademoiselle ta sœur a une requête à te faire. Mademoiselle ta sœur aimerait que tu fasses comme tout le monde et l'appelle Malone.

Elle sourit, abandonnant son air fâchée.


Allez, viens, je suis sûre que si on court juste un peu, on arrivera plus vite que maman et Davor à la cuisine !

Elle se tourna vers sa mère à la fin de sa phrase, cherchant son approbation. Il lui était difficile de se dire que ce petit garçon aux manières étranges était son frère, mais elle voulait faire un effort, parce que ce compagnon de jeux qu'elle avait tant rêvé pendant 5 ans arrivait enfin.

Elle se pencha alors vers Myrddin, et lui murmura :


Et puis des fois quand je vais à la cuisine seule, j'ai le droit de tremper mon doigt une fois dans un pot de confiture, on aura peut être le droit tous les deux aujourd'hui ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: La vie devant soi   Jeu 19 Fév - 4:18

Myrddin n'avait aucune envie de courir et pourtant... Né dans une famille et des murs qu'il connaissait si peu, voilà qu'une "grande" soeur lui arrivait. Et pas n'importe laquellle. Cette Malone était si belle. Et si souriante. Et puis tout ce temps passé dans les affres de la maladie l'avait éloigné des jeux et des autres enfants. Oubliant alors tous les gens qui l'entourait, il s'avança, ne voyant qu'elle. Sa façon de lui répondre, sans fard et à la volée, l'avait complètement décontenancé. Et la conséquence était à chaque fois la même : l'enfant chétif et timide devenait alors incapable de communiquer -incapacité proche de l'aphasie- qui le faisait plonger dans un mutisme total.

Il prit la main qu'elle finit par lui tendre et se laissa entraîner, tout heureux d'avoir enfin trouver quelqu'un en qui il pourrait s'identifier.

_________________


Dernière édition par Myrddin le Dim 1 Mar - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliandra

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: La vie devant soi   Jeu 19 Fév - 9:50

Elliandra observait l'échange des deux enfants sans un mot. Le petit ne voulait pas manquer de politesse mais oublait pourtant son père... Sans doute trop impressionné par sa soeur qu'il n'avait au final jamais vu, en tout cas, jamais depuis qu'il était doté de souvenirs. Tandis que Davor lui avait souvent rendu visite dans sa chambre de malade.

Alors que sa projéniture s'éloignait déjà, elle leva ses yeux verts sur Davor, l'air un peu maladroit, sans doute pas habitué aux enfants et s'approcha avant de lui passer une main rassurante dans le dos.


Tout va bien mon tendre époux...?

Elle sourit avant de l'embrasser doucement au coin des lèvres.

Je suis heureuse qu'il soit revenu, après 5 ans passés sans cotoyer aucun enfant... J'espère qu'il ne sera pas trop perturbé, il est encore si fragile...

Son inquiétude de mère refaisaient surface, comme à chaque fois. Elle ne pouvait s'en empêcher. Davor ressentait-il les mêmes angoisses?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malone
Admin
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: La vie devant soi   Ven 20 Fév - 3:23

Malone fut soulagée de voir le petit timide qu'on lui avait ramené sortir enfin des jupes de Sa mère à elle pour courir un peu.
On lui avait dit qu'il était fragile, elle ne partit donc pas trop vite, comme elle l'aurait fait en d'autres circonstances, et resta attentive : elle ne voulait surtout pas qu'il tombe et se fasse mal. Elle fit même attention à ne pas tirer sur sa main, fait relativement rare.
La suite lui donna raison : Myrddin se fatiguait vite, et les 2 enfants finirent par marcher, Malone montrant en chemin ceci ou cela à son petit frère.




(suite à la cuisine samedi, tu peux y poster notre arrivée si tu veux, je manquerai de temps d'ici là Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie devant soi   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie devant soi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» René Civil devant le tribunal criminel
» Devant la Cathédrale
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» L'un des fils de Sarkozy devant un tribunal.
» Ou comment perdre son temps devant un portrait...[venez!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de la famille Fortunat :: Archives :: Donjon et pont-levis-
Sauter vers: