Bienvenue sur les terres de la famille Fortunat
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire d'un caillou.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kelkun

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : DTC

MessageSujet: L'histoire d'un caillou.   Mar 13 Juil - 1:47

Le titre est assez explicite, non ? Donc c'est l'histoire d'un caillou. Un caillou comment, me demanderez-vous si vous aimez les précisions ? Eh bien c'était un caillou grisâtre qui tenait largement dans la main, et donc facile à lancer.
Bon je recommence ! C'est l'histoire d'un caillou qui était censé traverser la herse mais qui s'est malencontreusement écrasé dessus dans un bruit tonitruant, n'ayons pas peur des adjectifs de trois syllabes et plus. Si vous vous demandez pourquoi un caillou devait traverser une herse, je vais vous l'expliquer tout de suite.

Tout remonte à 24 heures plus tôt quand Kelkun, récemment arrivé à La Trémouille, dut dormir sur un banc faute d'avoir trouvé mieux. Après une petite nuit qui lui rapporta seulement un gros mal de dos et une haine pour les chouettes trop bruyantes à son gout, il prit la résolution d'aller quémander chez les riches. Et ça tombait bien, il connaissait une famille de nobles dans le coin, réputés de surcroit pour être Hospitaliers (jeu de mots ?).
Il était déjà venu sur leurs terres auparavant pour célébrer leur union et s'il y a bien quelque chose dont il se souvenait, c'est le temps qu'il lui avait fallu pour trouver l'entrée, quelques heures (à une heure près).

Fichtre... Mais j'avais vraiment trop bu la dernière fois...

Cette remarque apparaissait comme une évidence, tout comme le château se dessinait dans la pénombre. S'il l'apercevait de nuit, qu'en aurait-il été de jour ? La frustration passée, le jeune homme s'avança à grands pas en direction de la bâtisse avant d'être contrarié de nouveau. Devant lui une herse était baissée et le pont-levis était en partie relevé, assez bas pour voir un morceau de la cour, mais trop haut pour permettre à Kelkun de l'escalader pour approcher la grille. Selon toute vraisemblance, quelqu'un n'avait pas pu faire son travail jusqu'au bout.

Hohé ! Y'a quelqu'un ? C'est Kelkun là ! Youhou !

Devant l'absence de réponse, le jeune homme eut une idée étrange et inutile : jeter un caillou dans la cour pour attirer l'attention. Il se saisit alors d'une pierre et... On connait la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   Mer 14 Juil - 13:38

La soirée s'étend doucement sur la plaine entourant le Château et on est entre chiens et loups. Il ne fait pas encore nuit mais plus tout à fait jour.
Pierre veille avec les autre gardes. La demeure est imposante et la plupart des malandrins évitent de s'en approcher. Il faut dire que les carreaux volent bas autour des remparts et, comme il faut bien tuer le temps faute de siège, les gardes et Pierre castreraient un merle à cent mètres...
Bref la herse est baissée et le pont levis à demi remonté ce qui permet à l'air de circuler dans la cour interne du Château. Tout est paisible et calme...


"Boeinnnnng" !

Hein? Quoi? encore un merle venu se fracasser sur la herse?

Pierre donc se penche et regarde mais n'y voit mi. Pardi il fait quasi nuit ou pas loin!


Hohé ! Y'a quelqu'un ? C'est Kelkun là ! Youhou !


Hum qu'est cela? Le Sans Nom jouerait-il un tour à sa façon aux habitants du Château? Pas le moment c'est qu'il y a du beau linge en la demeure...

C'est quelqu'un qui demande s'il y a quelqu'un? Bigre! Bon calmons nous et une seule façon de réagir le tout étant de repérer "la chose". Ahhhh mais il la voit à présent. Bouges pas mon tout beau je te vois noir comme un corbeau mais je te vois. Un carreau à un pas devant toi devrait te faire comprendre qu'il ne faut pas jouer. Voilà....j'ajuste...bouge pas ou tu risque de te faire tuer et je devrais aller nettoyer. or il fait trop chaud pour l'heure hein.


Ziiiiiip tchac!


Le carreau vole et vient se ficher avec un bruit mat à un mètre du visiteur, suivi d'une apostrophe...


Qui va là? Avance au ralliement! Ami ou ennemi?
Nous sommes forte garnison d'une compagnie alors si vous venez en ennemi passez votre chemin maraud!


Surement que le bruit c'est "la chose" une caillasse ou un bois. M'enfin quelles façons alors qu'il suffit de corner dans l'olifan pour qu'on vienne voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kelkun

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : DTC

MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   Mer 14 Juil - 22:52

Ne pas bouger ? Ah bah ça il n'en avait pas vraiment l'intention surtout quand une personne invisible menace de le tuer... Et puis il est important de rappeler qu'il ne voyait pas à dix pas et que l'environnement ne lui est pas du tout familier.
Il entendit le bruit sec d'une arbalète en train de tirer et dans la demi-seconde qui suivit, un carreau vint se planter à un grand pas de sa position.

Non mais ça va pas ! Z'êtes fou ! Je ne suis même pas armé en plus ! Enfin si on enlève l'épée et le bouclier mais 'doivent pas l'voir dans l'noir...

Le jeune homme respira une seconde, faut dire qu'il était tétanisé par la peur, bien plus qu'il ne voulait le montrer. C'est pas possible j'me suis trompé de lieu, pensa-t-il.

Dites à Dame Leello que Kelkun est ici ! Elle saura de qui vous parlez ! Et si elle dort... Euh... Réveillez son mari, c'est important ! J'ai faim... Et j'ai soif aussi...

Le jeune homme mit tous ses sens en alerte, guettant le moindre signe de mouvement sur les remparts

Et p'is s'il vous plait, arrêtez de pointer vos armes dans ma direction ! C'est pas que je les vois, mais je les sens et ça fait peur... Un accident est si vite arrivé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   Mer 14 Juil - 23:29

Héhéhé pas fier le visiteur hein sur qu'il a les choses qui se serrent de trouille. Na me ho balancer des caillasses dans MA herse j'va te faire voir moué d'quel bois qu'j'me chauffe.

Dame Leello? vous v'lez dire la Vicomtesse d'Olonne? Et pis quelqu'un c'est qui donc? Donnez moi vot' nom pour commencer et pis j'enverra un garde voir si une audience est possible...Déranger Monseigneur? Faudrait qu'il y ait la guerre ou le feu à Poitiers...
Pas de risque d'accident j'suis l'meilleur arbalétrier de la région. J'vous taille les oreilles en pointe en deux secondes donc pas de souci, pis j'vous vois qu'à moitié moué hein? Bon alors comment qu'c'est vot'nom?


On sait jamais des fois que ça soit pas un maraudeur....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kelkun

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : DTC

MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   Jeu 15 Juil - 1:06

Le jeune homme commençait sérieusement à s'impatienter et pensait déjà à s'éloigner, pas d'humeur à discuter avec un lanceur de flèches.

Bah Kelkun c'est Kelkun ! Est-ce que je vous demande pourquoi vous vous appelez comme ça vous ? D'ailleurs vous ne vous présentez pas ? C'est du beau... Et puis si vous touchez à mes oreilles, j'ai la vague impression que les vôtres vont en entendre ! C'est qu'elle a une bonne voix la Vicomtesse d'Olonne comme vous l'appelez...

L'Hospitalier poussa un long soupire.

Allez la chercher bon sang !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   Jeu 15 Juil - 21:54

Pffft l'a juré d'me faire tourner bourricaud le bougre!

TOOOOIIIIiiiiiine vas y dire à not' Dame qu'y a quelqu'un qui la demande à la herse et que ce quelqu'un ben y veut pas dire son nom.

Ca s'rait y pas un angevin on dirait que l'carreau ben y m'a échappé...mmmm pour sur qu'not' mait' il râlerait mais bon un angevin à Olonne...pffft pit nan j'va attendre car s'il est pas quelqu'un sur qu'la Vicomtesse va m'permettre d'y tirer d'ssus. J'm'en va l'rassurer pas qu'il s'ensauve quand même pour une fois qu'y a d'la distraction...

Heu Messire-qui-veut-pas-dire-son-nom zêtes là? Ouh Ouh!
Le Toine y va voir not'maitresse patientez ne bougez surtout pas qu'j'voudrais point vous man...euh risquer d'vous blesser hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leello

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 06/05/2009
Localisation : Où le vent me porte

MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   Ven 16 Juil - 21:51

Leello qui n'avait absolument rien compris à ce qu'on venait de lui dire en dehors du fait qu'elle était attendue au pont levis, se rendit d'un pas pressé auprès de Pierre.

Pierre mais que se passe t il ?? vous ne savez plus accueillir nos visiteurs et les faire entrer ?
Qui se présente ?? pourquoi ne connaissons nous pas le nom de cette personne ? S'il veut me rencontrer je ne vois pas pourquoi il ne s'annoncerait pas !


Leello un peu exaspérée par la situation attendait une réponse de Pierre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kelkun

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : DTC

MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   Sam 17 Juil - 1:39

Alors que dans la tête de Kelkun, la débilité profonde marquant la personne qui était certainement montée sur les remparts pendant que le vrai garde s'était assoupi était prouvée, Pierre se mit à crier des choses à peine compréhensibles.

C'est Kelkun mon n... Pfff... Allez j'en ai marre...

Et l'autre là haut qui en rajoutait, toujours aussi incompréhensible. Et puis ça voulait dire quoi "Toine" ?

Non le Messire il n'est plus là ! Il en a marre et il va voir ailleurs si le Poitou a une tendance inhospitalière ou si tout est concentré sur vot' personne et cette demeure !

Sur ces mots, le jeune homme tourna les talons, regrettant simplement de ne pas avoir pris son bouclier qui aurait fait une belle protection en cas de nouvelle folie du garde.

J'vais rentrer chez moi finalement... Au moins on ne m'accueille pas avec des armes...

Ces mots prononcés par Kelkun pour Kelkun marquaient sa frustration et surtout son humeur particulièrement massacrante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   Sam 17 Juil - 19:01

Bon la Dame d'Olonne venait peut être elle comprendrait elle ce qui se passait. Pierre tenta de s'expliquer...

Ben tout d'abord qu'une caillasse a été jetée sur notre herse Dame! Faut-il être malotru pour faire cela non? Donc je demande qu'y qu'es là et "on" me répond quelqu'un...Bah pour sur qu'il y a quelqu'un même si on voit personne puisqu'on cause!
Bref que j'insiste à demander son nom à "personne" qui me dit "quelqu"'un". Donc pour l'inviter à comprendre j'tire un carreau à un pas de lui.

D'ailleurs suis pas mécontent car finalement y a bien un pas pas un de plus pas un de moins. Elles vont bien les nouvelles arbalètes que nous a acheté notre bon maître. Vous devriez les essayer Dame j'sais qu'vous aimez les armes...Au fait on m'a dit pour votre tournoi..;ben dis donc c'est Monseigneur qui doit tordre le nez parce que lui il a jamais gagné. En fait vous paraissez pas comme ça mais faut s'méfier hein? Gentille douce gracieuse et tout ça mais qu'vous mettez cul par dessus tête vot bonhomme en moins de deux!


Passant son arbalète à Antoine, Pierre descend rejoindre la Vicomtesse qu'il salue de son mieux.

Tain s'emmerde pas not mait vain dious la belle femme! Tu m'étonnes qu'il lui a fait des jumeaux pas étonnant...Fort heureusement cette remarque étant née et n'ayant été exprimée qu'entre Pierre et Pierre, il ne lui en coutera pas le fouet. Surtout qu'il admire son Jehan depuis un certain soir à Rennes ou...mais cela est une autre histoire. Pierre donc retire son casque et salue sa maîtresse lui exhibant pour l'occasion ses chicots jaunis...enfin ceux qui lui restent en bouche...

Bon Dame on fait quoi pour l'aut zigoto dehors? je l'expédie ad patres? Faut s'décider vite hein il a l'air de vouloir s'en aller le bougre...


Pierre attend la réponse de sa maitresse prêt à faire relever la herse et baisser le pont levis pour eller en découdre avec le trublion sous les yeux de la Vicomtesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leello

avatar

Messages : 207
Date d'inscription : 06/05/2009
Localisation : Où le vent me porte

MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   Sam 17 Juil - 22:54

Leello avait attendu l'explication de Pierre et fronça le nez essayant de garder son calme pour ne pas lui hurler dessus.
Elle prit son souffle, parait que ça aide puis le regarda et d'une voix calme elle s'adressa à lui.


Donc mon cher Pierre pour résumer la situation, un homme se présente à notre porte, il dit me connaitre, se présente et VOUS !!! vous lui tirez une carreau ????

PIERRE BOUGRE D'ANE !! Messire Kelkun est mon ami ... il a fait le voyage de Verneuil en Alençon ... vous vous souvenez l'Alençon !! 9 jours de marche pour ME voir et VOUS ... vous le foutez dehors.


Elle grogna intérieurement, alors qu'entre temps il était descendu de son perchoir pour s'adresser à elle.
Alors qu'il abordait le sujet du tournois elle le remercia de son compliment.


Heu et oui J'avoue que Jehan tord du nez comme vous dites, mais ne lui dites pas que je vous en ai parlé en revanche vu ma précision avec un arc ... courrez vite chercher mon invité et ramenez le si vous ne voulez pas qu'une de mes flèches vienne chatouiller une de vos FESSES !
Profitez en pour présenter vos excuses a Messire Kelkun ... tout le monde ne s'appelle pas Pierre ! Elle quitta le poste de garde afin de rejoindre Jehan et de préparer l'arriver de Kelkun.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   Dim 18 Juil - 16:55

Mais mais mais...voilà t'y pas qu'la Vicomtesse s'y mettait! Pas idée d'avoir des amis qu'y zont pas d'nom... Quelqu'un c'est pas un nom Aristomachin comme ils disent les nobles...
Rouge de confusion et vexé que la Vicomtesse s'en prenne à lui alors qu'il ne fait au demeurant que son travail avec sérieux en assurant la sécurité de la famille. Il n'est aps prêt à oublier cette petite injustice et elle devra déployer des trésors de séduction pour que Pierre lui accord de nouveau sa confiance.


Maugréant il va accomplir les ordres de la Vicomtesse ne voulant pas en plus qu'elle se plaigne de lui à Jehan...

Maudit bon dious de visiteurs au moins l'Comte Faooeit on le reconnait lui et son nom prête pas à confusion... M'engueulez à cause que je sais pas qu'y des gens qui 's'nomment "Quelqu'un"!!! Pffft


Hey vous sieur "Quelqu'un" qu'la Vicomtesse vous dit d'entrer et qu'elle vous attend! allez on se bouge hein j'vais pas attendre toute la nuit avec la herse ouverte...

Pour les excuses ben y r'passera le bougre na me ho lui il se nommait Pierre facile mais quelqu'un qui s'nomme quelqu'un ben on m'enlèvrea pas d'lidée qu'c'est pas normal...

Une fois le visiteur entré Pierre referme la herse et va digérer l'enguelade injuste dans son échauguette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kelkun

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/12/2009
Localisation : DTC

MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   Lun 19 Juil - 0:29

Alors que Kelkun - commençant à s'éloigner lentement de la bâtisse - se demandait où il allait bien pouvoir trouver de quoi se restaurer et se reposer, il fut perturbé par une voix qui marquait une certaine colère. Un sourire éclaira son visage, il ne comprenait en rien ce qu'il se disait, mais ce dont il était certain, c'était de l'identité de la personne qui semblait quelque peu énervée. Enfin ! pensa-t-il en se retournant et en attendant qu'on lui dise qu'il pouvait entrer.

Non excusez-moi mais je vais plutôt prendre mon temps, profiter de l'instant, profiter de l'air frais... Faut dire que c'est pas du luxe en ce moment avec ces chaleurs que nous devons subir, vous comprenez surement ce que je veux dire. Et puis... Je ne vais pas vous mentir...

Il regardait le garde, s'approchant lentement de l'entrée.

Vous importuner comme vous l'avez fait avec moi, ça me procure une certaine satisfaction non négligeable.

Le jeune homme continua son chemin jusqu'à une nouvelle porte. Il venait de frapper quand il entendit la herse redescendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire d'un caillou.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire d'un caillou.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de la famille Fortunat :: Vicomté d'Olonne :: L'enceinte externe :: Pont-levis-
Sauter vers: