Bienvenue sur les terres de la famille Fortunat
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Par dela les remparts

Aller en bas 
AuteurMessage
Amelinne Loiselet

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Par dela les remparts   Jeu 6 Aoû - 12:23

La servante vaquait tranquillement à ses occupations ce jour là. La cuisine, le ménage, la lessive... C'est au moment ou elle allait chercher de l'eau au puit qu'elle entendu ce cri. Déchirant la tranquilité du matin qui commençait... Elle s'immobilisa, leva les yeux et tendi l'oreille. Mais un seul cri avait surgi. Un peu inquiète, elle abandonna son seau et fit le tour de la cour. Rien d'anormal a première vue...

Un garde se précipita alors vers elle.


C'est le fils du Baron! Le fils du Baron!

Les yeux ronds, Amelinne regardait le garde affolé.

Quoi le fils du Baron?

Il est passé par dessus les remparts!


La servante sentit un flottement à cette annonce. Elle posa ses mains sur sa bouche.

Oh Seigneur! Ou ça?!

Puis elle se précipita suivant le garde, intimant à un autre d'aller prévenir Davor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davor
Admin
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Par dela les remparts   Sam 22 Aoû - 2:01

Davor classait lentement quelques papiers, sans le moindre entrain, mais juste par acquis de conscience en fait. Il n'avait pas touché aux affaires d'Elliandra, à aucune d'entre elles, pas parce qu'il ne pensait plus à elle, mais par respect pour ce qu'ils avaient vécu, histoire cristallisé désormais et que plus rien ne pourrait changer. Aucun bruit, hormis celui des parchemins qui se frôlent, qui se froissent, se plient et se chiffonnent, aucun bruit ne venait troubler la quiétude qui régnait au château de Pouzauges. Quiétude, ou silence pesant, selon le point de vue, et celui de Davor était plus proche du deuxième que du premier.

Alors qu'il terminait de classer quelques missives, reçues il y a fort longtemps, lorsqu'il était Capitaine sous le règne de Son Infinie Grandeur Faooeit de Surgères, un garde arriva en courant, ouvrant brutalement la porte de son bureau, faisant sursauter le Baron qui laissa échapper tous les parchemins qu'il tenait en main. Tout un tas de parchemins bien classés... ou plutôt, qui étaient bien classés...
Jetant un coup d'oeil furieux au garde, il s'apprêtait à le tancer vertement, lorsque celui-ci le coupa dans son élan.


Votre fils... Il est tombé...


Davor resta immobile, interdit, pétrifié, quelques instants, qui lui parurent être une éternité. Son fils... Elli... son fils... Elli et son fils, son fils et Elli... Non, là... ce... ça ne pouvait pas... ce n'était pas possible... c'était trop là... Reprenant ses esprits avec difficulté, il sortit de son bureau en marchant à grandes enjambées, à la suite du garde, puis se mit finalement à courir, traversant les couloirs du chateau d'un trait. Le garde l'amena jusqu'au rempart concerné, rempart que Davor gravit en grimpant les marches quatre à quatre. Arrivé en haut, il hésita une seconde. Regarder, ne pas regarder ?

Il se pencha finalement, et se rejeta aussitôt en arrière, le souffle court, les yeux vides et hagards. S'affalant contre le parapet du rempart, ce rempart censé les protéger et qui au final avait choisi de lui prendre son fils, il se prit la tête à deux mains et resta là prostré de longues minutes, indifférent à ce qui pouvait se passer autour de lui, sans se soucier du garde qui devait être en train de le regarder, sans oser le déranger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelinne Loiselet

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Par dela les remparts   Jeu 24 Sep - 17:08

Amelinne avait suivit le garde, redoutant ce qu'elle allait trouver. Une telle chute ne pouvait être que mortelle... A moins que...? Tant qu'elle n'aurait pas vu de ses propres yeux, elle y croirait...

Ils passèrent la grille pour aller au dehors au pied des remparts. Le corps du petit garçon gisait sur le sol, face contre terre. La servante blemit et s'approcha doucement pour s'agenouiller.


Myrddin...?

Elle tendit la main et tira doucement sur son bras pour le retourner. Les couleurs déguerpissaient de son visage estropié par la chute et il ne bougeait pas. Amelinne comprit alors immédiatement et fit un signe de croix les larmes aux yeux. Elle leva le bras pour s'accrocher au garde qui l'aida à se relever et alla s'assoir sur un rocher, tremblante.

Elle garde le silence un instant, la tête baissée, puis finit par s'adresser d'une voix tremblante à l'homme qui l'avait accompagné.


Allez vous assurer que le baron a bien été prévenu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par dela les remparts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par dela les remparts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rumeurs par dela le Crépuscule ...
» LA MORT ET L'AU-DELA
» Les Remparts recherche des membres qui ont remporté la coupe Memorial en 1970-1971
» Pourquoi ces hausses de la gazoline ?
» Au delà des mots...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de la famille Fortunat :: Archives :: Tour de Bretagne-
Sauter vers: