Bienvenue sur les terres de la famille Fortunat
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Recherches Groupe A (Dames Blanches)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recherches Groupe A (Dames Blanches)   Mer 27 Mai - 3:01

L'écoute céder et hoche la tête.
Aucun sentiment ne se lit sur son visage. Elle est toute entière tendue vers un seul but, retrouver Elliandra, coute que coute...
Elle est même prête à tuer d'sang froid pour cela...

S'saisit d'la corde apportée par Mel et ligote sommairement le brigand, mains derrière le dos.
Tire simplement le bras gauche assez fort vers l'arrière, histoire de lui rappeler si b'soin en était qu'il n'est pas maitre de son destin.

R'garde autour d'elle.
Mel et la Cap' sont à bonne distance du prisonnier et d'elle, maintenant.
Son ch'val est avec celui d'l'aspirante, un peu plus loin dans les fourrés. Velyane, elle ne sait pas trop où elle est... Mais pas l'temps de trop réfléchir là, elle sent qu'les minutes sont comptées dorénavant. Quelque chose dans le regard de l'assassin raté...
Cap' pardonne-moi... Mel protège-la pendant mon absence...
Elle recule doucement avec lui, le tenant fermement par la main qu'elle a entaillée, et sur laquelle elle vient de poser rapidement un bandage de fortune. Ca tiendra le temps qu'il lui montre la route...
L'a d'jà avalé la moitié du ch'min vers sa monture quand elle voit Mel se retourner.
Ne cherche pas à savoir si elle l'a vue ou pas, et court avec le brigand pour atteindre son cheval...

L'oblige à grimper avant d'se diriger vers la monture de Mel et d'couper la longe avec la dague de l'aspirante qu'elle a gardée.
D'solée, la fée... faut que j'y aille seule...
Puis claque le cheval pour le faire partir dans l'autre sens, et s'empresse d'sauter sur le sien, derrière l'homme légèrement penchée vers l'avant, et d'détaler, d'abord dans la meme direction, avant de bifurquer quand elle se sait hors de la vue des deux jeunes femmes.

A nous deux maintenant...
Dis-moi par où...

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Recherches Groupe A (Dames Blanches)   Mer 27 Mai - 3:25

Brigand n°1 ("obstacle")



Elle accepta d'un signe de tête et il se laissa faire pour la suite des événements. C'était trop dur de réfléchir et commander ses gestes...

Elle le ligota rapidement et il ne chercha pas à s'enfuir, grimaçant lorsqu'elle lui tira son bras douloureux. Elle lui fit également un piètre bandage... Maigre contrepartie à ce qu'il allait faire pour elle...

Elle le fit brusquement monter sur son cheval et sembla respecter le fait qu'ils devaient partir seuls, sans que les autres puissent les suivre... La monture de son bourreau partit rapidement entre les arbres.


A nous deux maintenant...
Dis-moi par où...


Il ne pouvait meme pas tendre un bras pour montrer le chemin.

Le nord...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://famillefortunat.forumactif.org
Zya

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Recherches Groupe A (Dames Blanches)   Mer 27 Mai - 12:08

Bruit d'un cheval lancé au galop. Ouvrir de grands yeux à l'entente des bruits de sabots, se retourner et voir les deux partir... Un cheval seul, et l'autre monté. Se sauver? Oh non! Baile! Pourquoi? J'te faisais confiance... Air dépité qui n'a pas le temps de venir perturber sa face de Cap'. En colère. Oh que oui! La colère la prend! Elle lui découvre un côté irresponsable qui ne lui plait pas. Elle connait, les règles de son retour. Plus envie de lui confier une quelconque tâche, là, sur le moment. Lui aurait-elle trop vite permis trop de choses. A coup sûr, cette histoire va lui retomber dessus Regard vers Mel... Son cheval, en plus!
Elle bouillonne, là, la Cap. Y a pas à dire. Et de l'intérieur, en prime. Elle se sent... mal. Drôle de sensation à l'estomac. Aigreur horrible qui lui brûle l'intérieur.


Mel, file prévenir les autres groupes et sonne le cor à tout va. Y a plus qu'urgence, là. Ils avancent au même rythme que nous, normalement. Le bois est divisé en trois.... Nous avons la bande la plus à l'ouest... Donc va vers l'est... Préviens les qu'on avait un prisonnier qui... s'est enfui sous notre nez... Et qu'il va vers... pfff j'sais même pas où. Je me mets à ses trousses... leurs trousses... Vais tenter de laisser des traces sur mon passage, que vous me retrouviez facilement, à défaut de savoir où ils vont...

Sifflement entre ses dents, pour faire venir la jument qui ne partira bientôt plus sur les chemins. Appui sur un tronc d'arbre, comme une horrible crampe lui tord le ventre s'arrondissant de jour en jour. Elle va la tuer... de ses propres mains. Comment fera-t-elle, si c'est un piège, s'ils sont nombreux à l'attendre. Inconscience des Blanches. Bitter partie seule pour ici, pas encore arrivée, visiblement. Question à régler par après...
Maintenant Baile... Quel vent de folie souffle sur elles? Angoisse savamment cachée qui s'accentue encore plus. Et de trois. Trois de perdues. Elles veulent sa mort, c'est sûr, à présent.
Vélyane aux flancs s'arrondissant également, se pointe dans les secondes qui ont suivi son appel. Pied à l'étrier pour se hisser en serrant les dents. Cape défaite et qu'elle tient à la main.
Eperons qui frappent la chair équine, la lançant au galop derrière les deux vadrouilleurs. Déchirure d'un vêtement quelques dizaines de mètre plus loin, comme la cape verte rencontre un branchage. Première trace laissée.
Yeux qui rencontrent le vent... Asséchés. Et les maudire, toutes autant qu'elles sont, de ne jamais lui faciliter la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Recherches Groupe A (Dames Blanches)   Mer 27 Mai - 22:13

Citation :
T'as raison Mel...
Je voudrais juste lui poser une dernière question...

Une dernière question … bah tu crois qu’il n’a pas assez souffert déjà ? Elle le pense si fort la flamande mais rien ne sort de sa bouche … elle s’évertue juste a tenter de garder un visage inexpressif face aux méthodes de sa sœur, ses yeux en revanche ne savent guère mentir... Voilà pourquoi elle juge plus sage de se relever et de s’écarter de la Baile et de sa … de sa proie.

Elle comprend l’intérêt de faire pression sur le quidam pour espérer lui extirper des informations ou du moins des bribes d’indices, mais quand a la méthode instinctivement elle y répugne. Pour un baptême du feu elle n’aurait pu espérer plus … plus sanglant ? Mieux ? Elle ne sait mais là elle a été « gâtée » :on a tenté de l’occire (c’est de bonne guerre), elle a descendu le malandrin au sens propre et presque figuré, et voilà qu’a présent elle assistait a sa mort a petit feu …

Sa question sans aucun doute posée, la Baile se leva à son tour et se munit de la corde pour entraver l’archer. L’aspirante, blanche et légèrement nauséeuse préféra alors se soustraire à ce spectacle et s’éloigna se rapprochant de la Cap’tain, présence somme toute rassurante pour la jeune brunette.

Un bruit de galop et l’esquire qui se retourne brusquement ; le regard de l’aspirante suit machinalement et ce qu’elle voit alors la cloue sur place et lui ôte la faculté d’articuler. Bouche bée et stupéfaite elle reste là … combien de temps ? Elle ne sait tant la scène semble se décomposer en gestes lents devant ses yeux alors que la réaction de Zya au contraire lui semble plus vive qu’un carreau d’arbalète :

Son cheval – enfin celui qui est sien en l’occurrence et qu’elle a loué a pris d’or pour parvenir jusque là- libéré d’un coup de dague et lancé à travers bois d’une claque sur la croupe … envie de crier mais cela serait vain et elle le sait, la blanche et son prisonnier prennent déjà le large.

La voix de son aînée résonne alors a son oreille ; ferme, froide et tranchante. Un ordre précis ; reprendre le cor qu’elle tient toujours fermement dans son petit poing serré, sonner à s’en tympaniser, et … et filer retrouver les autres groupes au plus vite ? Mais comment ? Elle n’a plus que ses jambes certes alertes mais bon ça reste des gambettes tout de même … Pas le temps de tergiverser ou de rétorquer a sa Cap’tain qu’elle veut bien faire au mieux mais qu’elle est piéton et sans carte… carte restée dans ses fontes soit sur la selle du cheval affolé par la claque et lancé en pleine course a travers bois …

Heu …Le bois est divisé en trois....-ça d’accord- Nous avons la bande la plus à l'ouest... – Compris- Donc va vers l'est... –heu là ça se complique … l’est .. l’est là où le soleil se lève … mais en pleine journée quand le soleil est haut … c’est vers où ?- Préviens-les qu'on avait un prisonnier qui... s'est enfui sous notre nez... Et qu'il va vers... pfff j'sais même pas où. Je me mets à ses trousses... leurs trousses... Vais tenter de laisser des traces sur mon passage, que vous me retrouviez facilement, à défaut de savoir où ils vont... –douuuuucement Cap’tain j’vais jamais me souvenir de tout ça moi …-

Mélusine un peu perdue et affolée, mesurant pleinement la gravité de la situation et le caractère urgent de sa « mission » tentait de garder toute sa concentration sur les paroles de Zya –surtout ne rien oublier !- Elle n’a ni le temps ni le courage de lui faire part de ses inquiétudes et autres soucis disons purement technique, d’un sifflement la jumen de la Capitaine s’avance et cette dernière part a bride rabattue vers les bosquets.

Bon ma fille … quand faut y aller … faut y aller … courage !
L’est, l’est … pffit tu parles … concentre toi ! La mousse pousse au nord, ou du moins c’est ce qui se dit donc l’est … ce doit être par là …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finute

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 05/05/2009
Localisation : Perigord-Angoumois

MessageSujet: Re: Recherches Groupe A (Dames Blanches)   Jeu 28 Mai - 1:29

La Belle avait entendu le cor sonner, mais par où ? Le suivre oui, mais avec tout ces arbres...
Fi, s'il elle attrape ces ..... de ..... qui ont prit en otage l'une des leur, il en va cher de leur peau !
La jeune femme toute gentille pouvait se montrer nettement moins diplomatique parfois... et beaucoup plus violente. C'était ce dont elle avait choisi, montrer qu'elle n'était pas que gentille et qu'elle savait se faire respecter. Mais pas autant que celles qu'elle admirait dont elle taira le nom jusqu'à son trépas.
L'écuyère donna un coup de talon et sa jument s'élança à pleine allure à travers ces bois. Le cor sonnait de plus en plus, il y aurait un problème ? Froncement de sourcils, cela n'était guère dans les habitudes...

Ela avait quitté le groupe quelques heures auparavant, le groupe des Dames Blanches s'étant -légèrement- partagées. Pis en même temps, elle aimait bien chercher seule la Belle, mais parfois pas, pouvant rencontrer de charmantes personnes avec qui l'on pouvait s'amuser... Oups ! -Brigands bien entendu-.
Tout se ressemblait, cette endroit se ressemblait tellement... Grumpf, prêter une oreille attentive...
D'un coup sec, la Blanche fit tourner son cheval sur la gauche, remontant vers le bruit du cor, sans trop....
Un arrêt brutal plusieurs mètres après. Un bout de vêtement... Froncement de sourcil, elle le reposa à l'endroit même où elle l'avait trouvé, pour les Blanches qui suivraient... si elles ne se trompaient pas... et l'écuyère redonna un coup sec sur le flan du cheval, suivant les traces, les indices...
Elle s'en rapprochait... l'entendrait-elle ? Quelqu'un l'entendra au moins ?...

Cyrielle ! Baile ! Mélusine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recherches Groupe A (Dames Blanches)   Mar 2 Juin - 14:46

[Désir et désespoir]


Derniers soubresauts d'un esprit qui refuse de cesser d'être.
Derniers tremblements d'un corps qui voudrait se révolter contre l'irréversible.
La Baile s'est redressée, à genoux sur les talons, devant le corps de celle qui a été un jour son amante, envers et contre tout.
Elle a pris le corps de la Poit'vine, et l'a tiré vers elle, pour poser sa tête sur ses cuisses.
Sa main gauche la maintient par les épaules, pendant que les doigts d'la droite caressent son visage où le sang n'afflue plus.

Elle ne pense à rien.
Tout est vide.
Le silence de la forêt répond à celui de son être.
Sa main caresse machinalement la joue d'la baronne morte.
Son pouce erre sur ses lèvres froides.
Elle ne la quitte pas des yeux, pour tout imprégner dans son esprit engourdi.
Pas de larmes, néant d'émotions, rien que le vide.

Plus elle fixe Elli, plus la vision d'un corps en décomposition s'impose à elle.
Elle voit les vermines dévorer son beau visage, et elle grimace;
Pour la première fois depuis de longues minutes, elle se secoue. Il faut qu'elle ramène Elli au château, il faut mettre les autres au courant, que l'assassin soit attrapé...
Elle se met sur ses pieds, accroupie, et soulève lentement la jeune femme dans ses bras.

Son corps n'est pas encore solide, et l'odeur de la mort ne l'imprègne pas encore.
De toute façon la baile s'en fiche, son corps se meut mais aucune info n'atteint son esprit.
Il lui faut simplement retrouver l'Ange, elle lui dira quoi faire...

Alors marcher, paske marcher fait oublier ce qui veut remonter à la surface.
Marcher, pask'elle ne sait pas où est sa monture;
Marcher pask'elle veut sentir Elli, jusqu'au bout, jusqu'au bout...
Prendre la route vers le sud, et marcher... Une éternité, et si courte à la fois...
Au bout de la route, l'adieu à Elli, à un bout d'sa vie et d'son histoire...

Marcher, son corps brûlant d'effort, ses muscles tétanisés par le poids du corps de son amie.
Mais elle ne veut pas la lacher, elle ne la lachera pas.
Seulement devant la Cap', où elle pourra s'poser, peut-être se retrouver, parce qu'elle est perdue, la Baile.
L'esprit vide, le coeur vide.

Au détour d'un arbre, un bruit d'galop, et Velyane qui apparait.
Stoppe sa marche et plonge ses yeux dans ceux de l'Ange.
Sauve-moi Cap', elle est morte dans mes bras et je me sens si vide...
Revenir en haut Aller en bas
Finute

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 05/05/2009
Localisation : Perigord-Angoumois

MessageSujet: Re: Recherches Groupe A (Dames Blanches)   Sam 6 Juin - 23:20

[Guide et Souffrance]

Froid, un froid glacial pour un mois de Mai.
Noir, sombre. Le ciel qui semblait si sombre.
Mâchoire crispée.
Aristote... non...
Un arrêt brutal de la jument.
Où ? Qui ? Pourquoi ?

Bruits de sabots qui s'abattent sur la terre.
Un tour complet avant de repartir. Vers le Nord toujours. Toujours.
Ela se rabaissa pour que le vent ne s'affale pas sur sa poitrine.
Qu'importe la maladie. Retrouver sa sœur. Ses sœurs.
Elli... S'il te plait. Restes avec nous...

Une trace... laissée il y a peu.
Espoir ou désespoir.
Joie ou pleurs.
Qu'en était-il ?
Où étaient-elles ? Où était-elle ?

Trois ombres, deux capes, un corps.
Non ! Elle dort. Elle est évanouie !
Cavalière qui s'approche. Ela descendit prestement de sa scelle. Regard posé sur le corps sans vie.
Yeux ronds. Profond où se mélangeaient peur, tristesse, colère.
Mâchoire crispée. Une sœur... une amie....


Non... Elli... Baile dis-moi que... Cyrielle...

Marcher jusqu'à elles l'esprit vide, cherchant un regard qui annonçait le contraire de ce qu'elle croyait.
Aucune autre pensée.
Tristesse & désespoir mais il fallait rester forte. Ne montrer aucune faiblesse... et pourtant !
EElllliii !!!!!!!!!!!!

De sa main droite, la Blanche attrapa le pommeau de son épée. Abaissa la tête.
Un hommage, un début d'hommage pour une sœur disparue.
"Soeur entre soeur" Ce, même au delà de la mort non ?....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zya

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Recherches Groupe A (Dames Blanches)   Dim 7 Juin - 22:21

[Douleur et tourment. Chanson connue]

Entendre des cris, par derrière elle. Ne pas se retourner et avancer, toujours, la douleur lui vrillant l'abdomen. Douleur aïgue, horriblement présente. Ralentir sa monture car elle n'en peut plus. Se laisser rattraper? Non, quand même pas. Ou plutôt, pas le temps... Oui... pas le temps. Car devant elle, une forme se dessine. En portant une autre. Se jeter en bas de sa monture, sous l'impulsion du moment. Et déjà, le regretter. Comme une déchirement dans ses entrailles. Horrible. Qui la fait se courber, se ployer. Reprendre son souffle, feinter une mauvaise reception. Et s'avancer vers les deux dames. Et comprendre. Comprendre l'horrible. Comprendre l'intenable. Qui la replonge dans ce qu'elle voulait oublier. Le corps d'une personne qu'on aime, sans vie, dans les bras. Elle a vécu ça il y a quelques 4 mois. Et là, il lui faut ne pas s'éffondrer comme elle s'était effondrée, ce jour là.
Elli...
Secousse de la tête, comme la main vient toucher le poignet... Morte, réellement. Eviter encore le visage de Baile. Eviter l'affrontement de son regard douloureux, qu'elle cherchait, elle. Ne pas vouloir lire dans ses yeux ce que son âme avait vécu. Elle comprenait tellement... tellement... le désarroi, le vide, la déchirure. Elle ne connaissait pas leur relation dans son entier, mais les signes ne trompent pas, en l'instant. Il y avait eu de l'amour, entre elles deux...
Et lever les yeux, quand elle se sent prête. Y lire l'interrogation. Silence brisé par Finute arrivant.


Non... Elli... Baile dis-moi que... Cyrielle...

Détour des yeux pour se poser sur Finute. Pourquoi on comptait sur elle. Voilà une situation intenable, pour la jeune femme, surtout du haut de ses 17ans, et même si sa vie fut jallonée par la mort... Pourquoi? Simplement parce qu'elle est celle qui les guide, ici... Alors, la réflexion se fait plus intense. Quoi?

Il faut... la ramener à sa famille... de sang. Et informer sa famille... de coeur. Tu ... tu es partie avec un homme, Baile. Où? Où est-il? Il nous le faut... il le faut... pour lui faire justice... on doit tout... tout savoir. Baile... Baile! Dis moi! Où? Où on le trouve!
Et il faut la ramener au château... et prévenir les autres groupes aussi, même si Mélusine les cherche déjà...


S'arrêter, et regarder de nouveau le corps... Pas de blessure... Les larmes qui pointent et qu'elle refoule.

Qu'est ce qui... qu'on... lui a fait...? Oh... Elli... Tu avais tout ton temps, pour aller voir Aristote...

Epée qu'elle sort du fourreau, de même. Peut être pas pour la même chose. Prête à en découdre, encore plus.

Prends Vélyane. Et ramène la. Offre lui ce qu'elle mérite, en dernier repos... On va chercher notre malandrin, nous... Ela, avec moi.

Serrer les dents, sous la douleur qui revient. Tourner son regard vers Ela, qui la connait bien moins et ne saura voir ce qu'elle cache... du moins, de suite...

On y va?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recherches Groupe A (Dames Blanches)   Mar 9 Juin - 14:24

Le vide, rien que le vide, encore.
Te dire quoi Finute, quand je n'ai que douleur dans la tête?
Elle est morte, Elli est morte. Et je n'ai rien pu faire.
Pensées en vrac, en bouillie.
Pensées qui s'focalisent d'un coup sur un Ange pliée de douleur.

Ca ne dure qu'une fraction de seconde mais elle comprend c'qui s'passe.
Vouloir poser Elli pour s'élancer vers la jeune femme, mais garder finalement le corps de son amante dans ses bras.
Paske la Cap' se redresse, pask'elle vient vers elle.
Et qu'la souffrance dans ses yeux n'est qu'écho à tout le reste.
Comprendre seulement en cet instant ce qu'elle a dû ressentir devant le corps de Rehael.
Réaliser qu'c'est elle encore qui lui montre la mort en face, et avoir mal à en crever. Se jurer là, comme un cri dans sa tête, que jamais, jamais, tant qu'elle est vivante elle, personne n'aura à chercher ni trouver le corps mort de l'Ange.

La question la percute et la ramène au moment présent.
Respirer avant de répondre, d'une voix sourde.

Je l'ai laissé dans la grotte, assommé. C'est là-bas, tout au nord, la grotte est à gauche.
Sa main désigne vaguement la direction.
Elli a été empoisonné, et tout... tout s'est passé très vite...
Je n'ai rien pu faire Cap', elle s'est paralysée très vite, elle avait mal, elle est morte très vite...


La digue est rompue, les mots s'bousculent, s'répètent, la voix finit pas s'étrangler.
Prendre Vélyane, oui.
En d'autres circonstances, elle aurait été fière d'monter cette jument. Heureuse d'la confiance de sa propritaire.
Mais là, prendre Vélyane, c'est rendre encore plus réelle la mort d'Elli...
C'est laisser la Cap' aller seule vers un danger qu'elle ne connait pas...
Ahhhh le bordel dans sa tête...
Mais cette fois la véritable urgence était d'ramener Elli vers ses proches, et c'est elle qui le ferait, au prix d'l'abandon d'sa Cap' même si c'est aux bons soins d'Finute.

Alors ne rien dire et marcher vers la jument qui attend patiemment.
Caler Elli, debout contre sa croupe, lui maintenir les poignets pendant qu'elle grimpe sur Vélyane, puis la tirer par les aisselles vers elle, et sans aide, poussée par la force de sa peine, la hisse devant elle et l'enserre d'une main, prenant les rênes de l'autre.
Réalise à ce moment combien la marche l'a épuisée, alors pose son front sur l'épaule maintenant plus froide d'son amante et rester quelques instants comme ca. L'embrasser une dernière fois dans l'cou puis talonner la monture, direction l'est, où devait être Jehan.
Revenir en haut Aller en bas
Finute

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 05/05/2009
Localisation : Perigord-Angoumois

MessageSujet: Re: Recherches Groupe A (Dames Blanches)   Mar 16 Juin - 11:43

[Boulette & Co. et en avant les Dames Blanches]

Bien entendu.... quelle question. Savoir si oui ou non l'histoire d'Elliandra s'arrêtait à cet instant.. Et pourquoi avoir chercher d'un regard un soutient venant de sa Cap' ou de l'aspirante ? Nul ne le sait, même pas elle.
La colère était au rendez-vous. La perte d'une soeur, d'une amie. D'une personne avec qui l'on avait partagé plusieurs choses, rit, sourit, étudié... Et son histoire s'arrêtait là. A cause de brigands qui aurait besoin d'un coup de torniole dans la face en raison de ce qu'ils ont fait à la Blanche.

Yeux coléreux, de haine. Ela s'approchait lentement de ses soeurs, le visage impassible, triste, dégoûté. Mais il fallait rester forte et elle le resterait : forte.
L'écuyère laissa parler Cyrielle, la gorge nouée. Mâchoire crispée, le regard ne quittait pas Elli. Oh Elli.... oui... tu avais tout ton temps avant d'aller voir Aristote.

Epée qui sort du fourreau juste après que la Cap' ait fait de même. Regard qui se pose sur elle. Que voulait-elle faire exactement... Ela ne le savait pas. Tant de choses qu'elle ne connaissait pas sur sa Cap'...
Yeux enflammés qui laissaient paraître que la Blanche était prête à la suivre, au bout du monde s'il le fallait pour retrouver le "malandrin".
Avant de se diriger vers sa jument, Ela regarda Baile emmener Elliandra vers sa famille.
Regard qui se baisse avant de courir en direction de son cheval et de l'enfourcher. Rejoindre la cap' en quelques foulées, tendre son bras et dire d'une voix claire...


On y va.

Finute aida Cyrielle à monter... direction plus au Nord.... direction la grotte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherches Groupe A (Dames Blanches)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherches Groupe A (Dames Blanches)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Jarome Iginla joint un groupe sélect
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de la famille Fortunat :: Archives :: Bois de La Folie, bois sacré druidique-
Sauter vers: